Actualités

21 septembre 2018
DÉVOILEMENT DE LA LISTE PRÉLIMINAIRE | JEUNESSE 2019

© Guillaume Perreault

Organisé par l’Association des libraires du Québec (ALQ), avec le soutien de ses présentateurs officiels : Marquis Imprimeur et Rolland, le Prix des libraires du Québec, catégorie Jeunesse, vous dévoile les trente-six livres à offrir ET à s’offrir qui ont conquis le comité de sélection 2019. Par leur intelligence, leur douceur, leur originalité, leur humour, leur suspens, le regard qu’ils portent sur le réel et surtout, leurs grandes qualités littéraires et artistiques, ces ouvrages sauront plaire à tous!

La liste préliminaire du Prix des libraires, catégorie Jeunesse, sera dévoilée au grand public le 22 septembre dans le cadre de l’événement Les mots parleurs organisé par le Festival international de la littérature (FIL) en partenariat avec la Maison Théâtre. À l’heure du lunch, nous mettrons au défi quatre précédents lauréats ou finalistes du Prix (Cara Carmina, Jacques Goldstyn, Guillaume Perreault et Julie Rocheleau) dans un épique combat de dessins, animé par notre ambassadrice Catherine Trudeau.

 

Communiqué de presse

 

 

 

 

LISTE PRÉLIMINAIRE 2019

0 – 5 ans QUÉBEC

0 – 5 ans HORS QUÉBEC

La ruelle, Céline Comtois et Geneviève Després (D’eux) Panthera Tigris, Sylvain Alzial et Hélène Rajcak (du Rouergue)
Le chemin de la montagne, Marianne Dubuc (Comme des Géants) Le loup, le canard et la souris, Mac Barnett et Jon Klassen (Scholastic)
Tout le monde à bord!, Rhéa Dufresne et Marion Arbona (Monsieur Ed) Nos vacances, Blexbolex (Albin Michel)
La feuille d’or, Kirsten Hall et Matthew Forsythe (Comme des Géants)

 

Le petit Ivan, Niki Orfanou et Yvan Duque (Lièvre de Mars)
Mon frère et moi, Yves Nadon et Jean Claverie (D’eux) Un jour avec toi, Sarah Jacoby (Casterman)
Peter le chat debout, Nadine Robert et Jean Jullien (Comme des Géants) Le secret du rocher noir, Joe Todd-Stanton (École des loisirs)

 

6 – 11 ans QUÉBEC

6 – 11 ans HORS QUÉBEC

Sur le toit du monde, Lucie Bergeron et Sabrina Gendron (Québec Amérique) Le club de l’ours polaire T. 1 : Stella et les mondes gelés, Alex Bell et Tomislav Tomic (Gallimard)
Le livre où la poule meurt à la fin, François Blais et Valérie Boivin (Les 400 coups) Ruby, tête haute, Irène Cohen-Janca et Marc Daniau (des Éléphants)
Justin et les malcommodes T.1 : La fantastique aventure en forêt, Sandra Dussault (Boréal) Captain Mexico, Guillaume Guéraud et Renaud Farace (du Rouergue)
Jules et Jim : frères d’armes, Jacques Goldstyn (Bayard Canada)  Jefferson, Jean-Claude Mourlevat et Antoine Ronzon (Gallimard)
La tribu qui pue, Élise Gravel et Magali Le Huche (La courte échelle) Cavale, Stéphane Servant et Rebecca Dautremer (Didier)
Le dernier camelot, Marie-Renée Lavoie (Hurtubise) Trois Portugais sous un parapluie (sans compter le mort), Rodolfo Walsh et Inès Calveiro, (Les 400 coups)

 

12 – 17 ans QUÉBEC

12 – 17 ans HORS QUÉBEC

Maman veut partir, Jonathan Bécotte (Leméac) L’aube sera grandiose, Anne-Laure Boudoux (Gallimard)
Le siècle des malheurs T. 1 : Pistolero, Camille Bouchard (Boréal) Celle qui venait des plaines, Charlotte Bousquet (Gulf Stream)
Pourquoi les filles ont mal au ventre? Lucile de Pesloüan et Geneviève Darling (de L’Isatis) Le célèbre catalogue Walker & Dawn, Davide Morosinotto (École des loisirs)
Le programme, Sandra Dussault (Québec Amérique) Dans la forêt de Hokkaido, Eric Pessan (École des loisirs)
Au carrefour, Jean-François Sénéchal (Leméac) Sirius, Stéphane Servant (du Rouergue)
Les Marées, Brigitte Vaillancourt (Boréal) Spinder, Simon van der Geest et Karst-Jenneke Rogaar (La Joie de lire)

 

À votre agenda ! La liste des finalistes de la catégorie jeunesse sera dévoilée le 14 novembre à 11h au Salon du livre de Montréal. Les six lauréats seront couronnés à la fin du mois de février à la suite d’un vote électronique de tous les libraires de la province. Les trois lauréats québécois recevront une bourse de 3 000$ du Conseil des arts de Montréal. Les six lauréats, québécois et hors Québec, recevront aussi une œuvre de l’artiste Louis-Georges L’Écuyer.

« Le Conseil des arts de Montréal est fier de s’associer au Prix Jeunesse des libraires du Québec qui souligne l’excellence dans le domaine de la littérature jeunesse. Notre collaboration avec l’Association des libraires du Québec pour ce prix est une belle façon d’encourager la création littéraire québécoise. » (Mme Nathalie Maillé, directrice générale du Conseil des arts de Montréal

 

 

Présentateurs officiels                                                          

    

 

 

 

Nos partenaires

Résultats de recherche d'images pour « conseil des arts du canada » Résultats de recherche d'images pour « patrimoine canadien »   

 

 

9 mai 2018
Prix des libraires du Québec 2018: Les lauréat.e.s

L’Olympia de Montréal a vibré le 9 mai 2018. Près de 500 personnes se sont réunies au 1er Gala du Prix des libraires du Québec, un événement culturel sans précédent qui a rassemblé les acteurs du milieu du livre et les amoureux de la littérature. Un hommage aux lauréat.e.s des 25 dernières années; des lectures faites par Maxim Gaudette, Pascale Montpetit et nos ambassadrices Fanny Mallette et Catherine Trudeau; des lettres écrites par des libraires aux finalistes du Prix ont ponctué cette soirée, durant laquelle ce sont 24 titres qui ont été honorés, des livres qui témoignent de la diversité de la littérature du Québec et d’ailleurs. Récompensant dorénavant l’essai et la bande dessinée, en plus du roman et de la poésie, l’Association des libraires du Québec (ALQ), qui coordonne l’événement, a décidé de transformer la remise traditionnelle en gala. Les libraires ont voté à travers le Québec et leurs 6 lauréat.e.s ont finalement été présenté.e.s. 6 titres qui ont illuminé l’année littéraire 2017 : remarquables, inoubliables, immanquables. Le Prix d’excellence au libraire s’étant le plus démarqué a également été remis.

LAURÉAT ESSAI QUÉBÉCOIS : JONATHAN DURAND FOLCO, À NOUS LA VILLE! (ÉCOSOCIÉTÉ)
Le lauréat s’est exprimé ainsi : « Il s’agit là du premier prix que je gagne depuis l’école primaire! Ma première joie en tant qu’auteur n’est pas la reconnaissance personnelle, mais le sentiment que des idées apparemment abstraites trouvent une résonance dans l’esprit des gens. C’est pourquoi j’aimerais remercier l’Association des libraires du Québec et les membres du comité de sélection qui ont jugé que mon essai avait une certaine pertinence pour notre époque. Je remercie également l’ensemble des libraires du Québec qui ont aimé, conseillé et enfin voté pour cet ouvrage. »

Jonathan Durand Folco a reçu des mains de Madame Tania Orméjuste, directrice des communications et des initiatives territoriales au Conseil des arts de Montréal, une bourse de 3 000$. Elle a passé le message de Nathalie Maillé, directrice générale du Conseil : « Le Conseil des arts de Montréal est heureux de collaborer avec l’Association des libraires du Québec pour la remise du tout premier Prix des libraires récompensant un essai québécois. Le Prix des libraires a un rayonnement incontestable pour les lauréats, c’est une belle façon de mettre le talent de l’avant. Nous sommes très fiers de contribuer à cette reconnaissance. »

À nous la ville!, 1er livre de Durand Folco, annonce « l’émergence d’un intellectuel d’envergure. Un essai remarquable, tant pour son solide ancrage théorique que pour sa fine analyse de la conjoncture municipale québécoise. Qu’il partage ou non sa philosophie politique, tout lecteur reconnaîtra la force de conviction qui anime l’auteur. Un livre d’un optimisme contagieux qui en convertira plus d’un aux vertus du municipalisme », selon le comité de sélection du Prix.

LAURÉAT POÉSIE QUÉBÉCOISE : RENÉ LAPIERRE, LES ADIEUX (LES HERBES ROUGES)
« Je voudrais remercier les libraires indépendants pour ce qu’ils accomplissent par le moyen des livres et de la confiance dans le langage. Que font les libraires ? De livre en livre, et de personne en personne, ils et elles construisent de l’attention, de la pensée, du lien social, et veillent sur ce dont une société a le plus besoin : l’ouverture à l’Autre, à sa différence et à sa voix. Merci au comité de sélection pour la place qu’il a réservée cette année aux Adieux », a mentionné René Lapierre.

C’est avec une émotion palpable que René Lapierre est monté sur scène récupérer son trophée et la bourse de 3 000$ remise par Hector Ruiz, président de la Maison de la poésie de Montréal, dont le Festival de la poésie de Montréal est le partenaire du Prix. « Le développement et la promotion de la poésie québécoise est au cœur de la mission du Festival de la poésie de Montréal. Nous sommes enthousiastes face à l’engouement que la poésie connait présentement et c’est avec fierté que nous récompensons René Lapierre pour Les adieux », a annoncé Monsieur Ruiz. René Lapierre sera invité par le Festival à participer à des activités littéraires à l’international.

LAURÉAT BANDE DESSINÉE HORS QUÉBEC : BASTIEN VIVÈS, UNE SŒUR (CASTERMAN)
Le comité de sélection a très tôt souligné le talent de Bastien Vivès qui aborde avec Une sœur ce « moment suspendu entre l’enfance pas tout à fait révolue et l’adolescence, plein d’émotions excitantes et confuses, avec une sensibilité et une tendresse mises en valeur notamment grâce à un tracé minimaliste mais évocateur qui suggère plutôt qu’il ne révèle. »

LAURÉATE BANDE DESSINÉE QUÉBECOISE : JULIE ROCHELEAU, BETTY BOOB (CASTERMAN)
« Je suis, personnellement, très émue par cet honneur, et Véro Cazot, la scénariste et mère du projet, l’est tout autant que moi. C’était pour nous un pari que de vouloir parler de maladie, de cœur brisé et de reconstruction par le biais d’une bande dessinée burlesque sans dialogue, avec une « pin-up » en couverture. Nous voulions faire un livre positif, joyeux. Nous ne savions pas si ça allait marcher. La merveilleuse réception dont notre livre est l’objet était inespérée et nous fait un bien immense. Merci de tout cœur à vous libraires pour votre soutien! », affirme Julie Rocheleau.

Johanne Desrochers, directrice générale du Festival BD de Montréal, a remis une bourse de 3 000$ à Julie Rocheleau en soulignant que le Festival était « heureux de pouvoir soutenir la création du Prix des libraires, catégorie Bande dessinée québécoise et voit en ce nouveau partenariat une occasion unique de faire rayonner le 9e art et les artistes locaux ». Julie Rocheleau sera une invitée d’honneur lors du prochain Festival BD de Montréal.

LAURÉAT DU PRIX D’EXCELLENCE DE L’ALQ : OLIVIER BOISVERT, LIBRAIRIE MARIE-LAURA (JONQUIÈRE)
Le récipiendaire, dont l’ALQ a tenu a souligné le travail exemplaire, affirme : « C’est un immense honneur de recevoir le Prix d’excellence, reconnaissance qui me motive à m’engager encore davantage dans ma mission de libraire. Au cours de mes 12 ans de métier, j’ai réalisé que cette profession est profondément ancrée dans le champ littéraire et féconde pour aménager des espaces de rencontre et de dialogue entre les différents acteurs du milieu. Je partage ce prix bien évidemment avec la fidèle clientèle de la librairie Marie-Laura qui m’a toujours insufflé l’élan le plus véloce. » Le libraire a reçu une bourse de 2 000$ de la ministre de la Culture et des Communications du Québec, madame Marie Montpetit.

LAURÉAT ROMAN HORS QUÉBEC : JONAS GARDELL, N’ESSUIE JAMAIS DE LARMES SANS GANTS (GAÏA)
« Un roman fabuleux, plein d’humanité, difficile à oublier. Important, bouleversant, essentiel, de ceux qui nous marquent profondément. Une œuvre majeure. » Le comité de sélection a été chamboulé par la lecture de N’essuie jamais de larmes sans gants et les libraires ont ressenti cette secousse à travers tout le Québec, faisant de Jonas Gardell le 25e lauréat dans la catégorie Roman hors Québec.

LAURÉAT ROMAN QUÉBÉCOIS : CHRISTOPHE BERNARD, LA BÊTE CREUSE (LE QUARTANIER)
Christophe Bernard a confié : « Jamais je n’aurais pu rêver d’une reconnaissance plus significative que le Prix des libraires du Québec. C’est un honneur de rejoindre un paquet d’écrivains que j’admire parmi les lauréats passés. Mais, plus important encore, c’est pour le travail que vous, les libraires, faites que je tiens à vous remercier. Vous nous donnez nos lecteurs, et ce n’est pas quelque chose qui se repaye. C’est vous qui avez bâti les ponts entre mes lecteurs et moi, et pour vrai, ça change une vie. À vous tous, donc, je dis merci encore une fois, vous avez rendu possible l’heureuse trajectoire que La bête creuse connaît. »

« Un roman touffu qui aménage dans un feu roulant jubilatoire la rencontre improbable entre des légendes loufoques et des égarements éloquents. La langue océanique et joueuse scintille tandis que les péripéties se succèdent à la vitesse d’une tirade de conteur en état de grâce! », mentionne le comité de sélection.

La directrice du soutien aux artistes, aux communautés et à l’action régionale au Conseil des arts et des lettres du Québec, Madame Céline Lavallée, a remis une bourse de 10 000$ au lauréat en affirmant que « Le gala du Prix des Libraires du Québec est une occasion privilégiée de mettre en valeur l’immense talent de nos écrivains. Le Conseil des arts et des lettres du Québec est heureux de s’y associer en remettant la bourse au lauréat de la catégorie Roman québécois, un auteur originaire de la Gaspésie qui signe une première œuvre époustouflante. » En plus de cette bourse, Christophe Bernard se verra offrir la possibilité par l’Association internationale des études québécoises (AIÉQ) de faire une tournée de promotion dans l’un des pays étrangers où elle a des membres.

L’ALQ remercie chaleureusement les libraires des comités de sélection. Ce sont 29 talentueux et talentueuses passionné.e.s à travers le Québec qui ont accepté la déchirante et difficile tâche de sélectionner les livres des listes préliminaires et les livres finalistes, avant de laisser aux mains de tous les libraires à travers le Québec le rôle de choisir leurs lauréat.e.s.

Un grand merci également à Louis-Georges L’Écuyer, qui cette année encore, a sculpté les trophées remis à chacun des lauréats.

Enfin, le Prix des libraires du Québec tient à remercier ses partenaires, dont le soutien est essentiel au rayonnement de la littérature: la Société de développement des entreprises culturelles (SODEC), le Conseil des arts du Canada (CAC), Patrimoine canadien, le Conseil des arts et des lettres du Québec (CALQ), le Conseil des arts de Montréal (CAM), le Festival de la poésie de Montréal, le Festival BD de Montréal, la Société de gestion de la BTLF, la Caisse de la Culture Desjardins, l’Association internationale des études québécoises, l’Imprimerie Jonarts, ainsi que les Chocolats Geneviève Grandbois.

 

affichePRIX2018_finalPRINT

28 février 2018
Lauréats 2018 du Prix des libraires du Québec, catégorie Jeunesse

Tendresse, humour, sagesse, aventure, voyages et magie. Des mots qui touchent et des illustrations qui nous transportent. C’est toute une palette d’émotions et d’émerveillements que nous offrent les six livres lauréats du Prix des libraires du Québec 2018, catégorie Jeunesse, coordonné par l’Association des libraires du Québec. Ce prix souligne la qualité et l’originalité de la littérature pour les enfants et les adolescents et met de l’avant des titres à lire et à faire lire, à découvrir et à faire découvrir; assurément, des titres à mettre entre toutes les mains. Ce sont trois lauréat.e.s québécois.e.s et trois lauréat.e.s hors Québec, élu.e.s par l’ensemble des libraires du Québec, qui ont été couronné.e.s à l’Édifice Gaston-Miron, à Montréal.

Lauréate 0-5 ans Québec:
L’oiseau de Colette, Isabelle Arsenault (La Pastèque)
« Un charmant album qui invite à l’imagination et à la fantaisie. »

Lauréats 6-11 ans Québec:
Mammouth Rock, Eveline Payette et Guillaume Perreault (La courte échelle)
« Hilarant et débordant d’imagination. »

Lauréate 12-17 ans Québec:
1re avenue, Émilie Rivard (Espoir en canne)
« Drôle et touchant, intimiste et aux personnages secondaires hauts en couleurs. »

Lauréat 0-5 ans hors Québec:
Le bain de Berk, Julien Béziat (Pastel)
« Un album que vos enfants vous réclameront encore et encore. »

Lauréats 6-11 ans hors Québec:
Pax et le petit soldat, Sara Pennypacker et Jon Klassen (Gallimard jeunesse)
« Un récit fort qui nous habite longtemps. »

Lauréate 12-17 ans hors Québec:
Rage, Orianne Charpentier (Gallimard)
« Bouleversant et poétique, un roman qu’on lit le souffle court. »

Partenaire depuis la création du Prix en 2011, le Conseil des arts de Montréal a cette année remis une bourse de 3 000 $ à chacun.e des lauréat.e.s québécois.e.s. « Le Conseil des arts de Montréal est heureux de s’associer de nouveau à l’Association des libraires du Québec pour le Prix des libraires du Québec catégorie Jeunesse. Ce prix est une très belle façon de favoriser la lecture chez les jeunes Québécois tout en mettant en valeur le talent et l’excellence de nos créateurs. » a souligné Madame Nathalie Maillé, directrice générale du Conseil des arts de Montréal. Les lauréat.e.s ont de plus reçu une œuvre de l’artiste Louis-Georges L’Écuyer, que recevront également les trois lauréat.e.s hors Québec.
Un cahier d’activités pour la relâche scolaire

Dès le 1er mars, un cahier d’activités mettant en vedette les livres lauréats et finalistes du Prix des libraires du Québec 2018, catégorie Jeunesse, sera offert gratuitement dans les librairies indépendantes membres de l’ALQ (quantités limitées).
Un projet rendu possible grâce aux présentateurs officiels Marquis Imprimeur et Rolland. « Marquis est fier de contribuer encore une fois à la promotion de la lecture chez les jeunes. Nous sommes conscients que la bougie d’allumage de l’intérêt des jeunes pour la lecture, c’est le génie des auteurs qui créent des histoires captivantes. Nous félicitons l’ALQ pour ce prix de reconnaissance des auteurs d’ici et d’ailleurs. » a indiqué Monsieur Ian Larouche, vice-président Marketing chez Marquis imprimeur.

Le Prix des libraires du Québec, catégorie Jeunesse, tient à remercier ses partenaires : Marquis imprimeur et Rolland (présentateurs officiels), la Société de développement des entreprises culturelles (SODEC), le Conseil des arts du Canada (CAC), le Patrimoine canadien, le Conseil des arts de Montréal (CAM), les sites J’enseigne avec la littérature jeunesse et Sophie Lit, ainsi que nos partenaires blogs Parfaite maman imparfaite, Mamanfavoris et TPL moms.