CATÉGORIE ROMAN – Ambassadrice

Mot de Fanny Mallette

phot-Fanny-2015-web

C’est avec un enthousiasme sincère que j’ai accepté, pour une cinquième année consécutive, le rôle d’ambassadrice du Prix des libraires du Québec, catégorie Roman. Un prix qui récompense la qualité littéraire et l’originalité. Ici, c’est le cœur qui choisit!

Le Prix des libraires du Québec est la parfaite occasion, pour la lectrice effrénée que je suis (je devine que vous l’êtes aussi, puisque vous lisez ces lignes!), de faire des découvertes et d’approfondir ma connaissance de certains auteurs établis.

J’ai ainsi plongé dans le fascinant univers de Simon Roy, en 2015 et confirmé mon amour de l’œuvre de Larry Tremblay, en 2014.

L’an dernier, c’est une lectrice heureuse qui a vu Anaïs Barbeau-Lavalette remporter les honneurs.
Et quels honneurs! Quelle lecture!

Pour arriver à choisir une lauréate ou un lauréat, notre comité de libraires a pris soin de lire pour nous tout ce qui circule dans leur librairie.
Tout?

Demandez-leur pour voir ce qu’ils pensent du dernier opus de votre romancier favori…
Ou de cette nouvelle auteure, dont le nom sonne comme un poème et dont la quatrième de couverture dit le plus grand bien.
Ces monstres de lecture dévorent pour nous ce qui s’est écrit de plus beau au cours de la dernière année, choisissent la crème et nous en font cadeau.

Sur leur liste préliminaire, vingt-quatre romans à dévorer!
En février, dix finalistes.
De quoi occuper ces interminables journées d’hiver… Jusqu’en mai, où j’aurai le privilège d’animer la soirée de remise de prix qui dévoilera les deux lauréat(e)s.

Merci, généreux libraires, de nous offrir ainsi votre expertise, votre sensibilité et de votre dévouement.

Que cette nouvelle mouture déborde d’audace, d’amour, de grandeur, de liberté!
Comme un grand cri.
Une contagieuse euphorie.
Un réveil.

Fanny Mallette

ACTUALITÉS