Règlement catégorie Poésie québécoise

L’origine et les objectifs

Créé en 2014 par l’Association des libraires du Québec (ALQ), le Prix des libraires du Québec,  catégorie Poésie québécoise honore les auteurs dont l’œuvre a retenu l’attention des libraires par son originalité et la qualité de son écriture. Il va sans dire que le succès de vente en librairie n’est pas un critère considéré.

La catégorie Poésie québécoise a comme mandat de promouvoir de façon générale la littérature et de reconnaître annuellement l’excellence de huit (8) recueils de poésie.

La nature du prix

Le festival de la poésie de Montréal remettra une bourse de 2 000$ au (à la) lauréat(e). Il (elle) recevra également une œuvre de l’artiste Louis-Georges L’Écuyer et son recueil bénéficiera d’une visibilité accrue dans les librairies.

Comité de sélection

Les membres du comité de sélection seront responsables de compiler une liste préliminaire de huit (8) titres éligibles et de quatre (4) finalistes.

Les membres du comité de sélection y siègent sur une base volontaire. Leur présence est ensuite endossée par le conseil d’administration de l’ALQ. Les membres doivent exercer le métier de libraire. Le comité doit se composer d’au minimum trois (3) libraires et au maximum de sept (7)[1]. Il ne peut y avoir qu’un seul représentant par librairie. Chaque membre peut y siéger pour une durée maximale de cinq (5) ans, suite à quoi, il peut se remettre sur la liste d’attente. Le (la) président(e) du comité est élu(e) chaque année et doit être issu(e) d’une librairie membre de l’ALQ.

Les membres du comité de sélection doivent signer le document Code d’éthique et déclaration de conflits d’intérêts. Le conseil d’administration peut décider, en tout temps, de mettre un terme à l’engagement d’un membre du comité de sélection.

[1] La majorité devant être issue d’une librairie membre de l’ALQ.

Livres admissibles

L’auteur(e) doit être né(e) ou doit résider au Québec. L’œuvre doit être écrite, ou traduite, en français. L’œuvre doit avoir été publiée en français, au Québec, entre le 1er janvier et le 31 décembre de l’année qui précède la remise du Prix. Un auteur qui a déjà remporté le Prix ne peut l’obtenir une seconde fois, à moins qu’il fasse partie d’un duo ou d’un collectif primé[1].

De plus :

  • Tous les livres doivent porter un numéro ISBN et être offerts en vente dans les librairies;
  • La décision du comité de sélection est sans appel;
  • Le personnel de l’ALQ n’est pas admissible dans le processus de votation;
  • Les rééditions, nouvelles traductions et réécritures ne peuvent pas faire partie des livres retenus;
  • Les livres comptant plus de deux auteurs sont admissibles;
  • Une mention spéciale du comité de sélection peut être attribuée, lorsqu’il s’agit d’un auteur décédé, d’un auteur ayant déjà remporté le Prix ou de d’autres circonstances.

[1] Le cas échéant, les auteurs doivent se partager la bourse et l’œuvre remise.

Processus de votation

Une fois la sélection des titres finalistes complétée, vient le processus de votation, coordonné par l’ALQ. Un bulletin de vote est envoyé à tous les libraires du Québec, issus des librairies indépendantes, des coopératives en milieu scolaire, du Groupe Archambault, du Groupe Indigo et du Groupe Renaud-Bray (chaque employé de la librairie a droit à un vote, le bulletin de vote en fait foi, puisqu’il est accompagné de la signature de l’employé(e)) qui, une fois rempli, le retournent à l’ALQ. La compilation s’effectue à huis clos à l’ALQ.

ACTUALITÉS