AMBASSADRICE

CATHERINE TRUDEAU

Ambassadrice du Prix | Jeunesse depuis 2011

© Julie Artacho

Même après toutes ces années, je suis toujours aussi impressionnée, réjouie, soufflée devant le talent des illustrateurs.trices et auteurs.trices d’ici et d’ailleurs lorsqu’est annoncée la sélection des finalistes au Prix des libraires | Jeunesse.

Nourrissez-vous comme moi de ces titres uniques, choisis avec acuité et sensibilité par le comité de sélection. Il y en a pour tous les goûts, tous les âges, et le plus beau de l’affaire, c’est qu’on n’a pas besoin d’avoir moins de dix-huit ans pour lire des œuvres destinées au lectorat jeunesse. Y a qu’à être jeune dans son cœur.  Parole d’ambassadrice, qui elle-même, est une grande enfant avide de toutes ces histoires fabuleuses. Bravo aux finalistes, merci au comité de sélection pour ces trésors. Et maintenant, à vous de les découvrir! À vos librairies! 

Catherine Trudeau a gradué du Conservatoire d’art dramatique de Montréal en 1999. Depuis, on a pu la voir régulièrement au théâtre notamment dans L’hôtel du libre-échange, Le théâtre des opérations, C’est devenu gros, Le traitement, Oncle Vania, La mouette, La Cerisaie et tout récemment dans J’accuse. En 2003, elle remporte le prix Gascon-Roux du TNM pour la meilleure interprétation féminine avec le rôle de Viola dans la pièce La nuit des rois. Ce même travail lui vaut une nomination pour la meilleure interprétation féminine à la Soirée des masques. Les cinéphiles québécois découvrent les diverses facettes de son talent dans le court métrage La cérémonie, les films La loi du cochon, Séraphin : un homme et son péché, Idole instantanée, Aurore, Histoire de famille, Le grand départ et, plus récemment, dans le film André Mathieu : l’enfant prodige. Elle a été deux fois en nomination dans la catégorie meilleure actrice à la Soirée des Jutra pour ses performances dans les films L’ange de goudron et Le Survenant. À la télévision, elle a fait partie de la distribution des séries Mirador, 4 et demi, Tabou, Histoire de famille, François en série, La vie parfaite, Mémoire vive et des émissions jeunesse Réal TV et Il était une fois dans le trouble. En 2009 elle a remporté le Prix Gémeaux (meilleur rôle féminin dans une dramatique) pour son interprétation de Lyne-la-pas-fine de la série Les Invincibles et a été en nomination en 2010 (meilleur rôle de soutien dramatique ) pour son rôle de Chantal dans Mirador. En 2017 et 2018 elle a remporté le Prix Gémeaux (meilleur rôle de soutien féminin: Jeunesse) pour sa performance dans Conseils de famille.

PRÉSENTATERS OFFICIELS

Prix | Jeunesse

.

Depuis 1937, Marquis est au service des éditeurs de livres québécois et canadiens grâce à ses nombreuses solutions d’impression et d’édition offertes sous un même toit.

« Nous croyons fermement qu’il est de notre responsabilité d’encourager la promotion de la lecture chez les jeunes et la littérature jeunesse. Ainsi, avec l’aide de plusieurs partenaires locaux et nationaux,  nous soutenons activement les acteur.trice.s de l’industrie du livre en commanditant des prix littéraires, des événements et des activités depuis bientôt quinze ans.  »

Marquis est commanditaire du Prix des libraires | Jeunesse depuis maintenant 5 ans, et présentateur officiel pour une 3e année. Marquis offre gracieusement des produits d’impression pour la promotion du prix et participe à l’impression de cahiers d’activités distribués dans les librairies, écoles et salons du livre de la province.

.

.

.

Les livres et les beaux papiers font partie depuis toujours de l’ADN de Rolland. Saviez-vous que le fondateur Jean-Baptiste Rolland ouvra en 1842 à l’âge de 27 ans, la première librairie de la province du Québec, la « Librairie catholique de Jean-Baptiste Rolland » ?

C’est à l’âge vénérable de 67 ans qu’il fonda avec ses deux fils, la Compagnie de papier Rolland limitée en 1882. Depuis ses humbles débuts, Rolland est devenus un fabricant de papier commercial de réputation internationale et un chef de file en matière de durabilité.

« Nous accordons une grande importance à la lecture de livres jeunesse. Nous mettons tout en œuvre pour fabriquer au Québec des papiers de qualité à la hauteur de l’imaginaire des auteur.trice.s et de leurs jeunes lecteurs, ayant la plus petite empreinte écologique en Amérique de Nord. Nous voulons par notre expertise, participer à leur avenir d’une façon durable. Ainsi en détournant des dépotoirs les vieux papiers, nous maximisons la fibre dans une boucle d’économie circulaire et locale. De plus, l’utilisation de la décomposition des ordures (biogaz) d’un site d’enfouissement situé à 13 kilomètres du moulin comme énergie thermique pour nos 3 machines à papier, nous permet de réduire à la source plus de 70 000 tonnes de CO2 annuellement. Soit l’équivalent de 23 400 voitures compactes par année ! »

L’impact des papiers recyclés et durables de Rolland sur les changements climatiques, spécialement la gamme de produits Enviro® de Rolland, est deux fois moins important que celui de la moyenne des papiers vierges et des autres papiers 100% recyclés en Amérique du Nord. En 2020, l’entreprise renouvelle sont entente avec Marquis et offre le son papier Rolland Enviro® contenant 100% de fibres recyclées pour l’impression des cahiers d’activités.

Rolland est très fier d’être impliqué dans la promotion de la lecture auprès des jeunes, dans la valorisation et la reconnaissance du rôle important des libraires au sein de l’industrie du livre pour guider et stimuler le goût de la lecture.

.

La lauréate Sandra Dumais (Bob le bobo et Simone sous les ronces) vous explique la boucle écologique du papier Rolland.