Betty Boob

Betty Boob
Véro Cazot et Julie Rocheleau
Casterman

Résumé 

Betty est atteinte d’une tumeur au sein qui doit lui être enlevée. Elle est alors licenciée pour manque de conformité. Heureusement, une troupe de spectacle burlesque lui permet de se reconstruire en lui offrant l’opportunité de monter sur scène et de transformer le regard sur le cancer. Un album onirique et poétique sur le parcours d’une malade.
 

Présentation de l’auteure 

Pas très douée pour l’expression orale, Vero Cazot a dû apprendre très tôt à se servir d’un stylo, puis d’un clavier, pour écrire toutes sortes de choses : lettres d’amour, lettres de motivation, bandes annonces pour la télévision, sketchs pour un one woman show, scénarios de films et de séries… Elle s’épanouit désormais dans l’écriture de bandes dessinées. Autrice du diptyque humoristique Et toi, quand est-ce que tu t’y mets ? Avec Madeleine Martin (Fluide Glacial), elle poursuit son chemin chez Casterman avec Betty Boob en compagnie de Julie Rocheleau.
 

Présentation de l’illustratrice

Illustratrice montréalaise, Julie Rocheleau fait ses débuts en dessin animé. Elle fait ses premiers pas en BD en 2010 avec La Fille Invisible (Glénat Québec), sur un scénario d’Émilie Villeneuve. Les deux auteurs remporteront un Bédéis Causa du festival de BD Francophone de Québec. La même année, Julie reçoit un Joe Shuster Award dans la catégorie meilleur coloriste, et sera nominée dans la catégorie meilleur dessinateur. L’aventure BD se poursuit avec la série La colère de Fantômas (avec O. Bocquet chez Dargaud) et La Petite Patrie (La Pastèque).

Commentaire du jury

« À chacun de ses projets précédents, Julie Rocheleau s’est imposée comme une artiste majeure dans le milieu de la bande dessinée internationale. Avec cet album,  elle confirme encore une fois son talent a mettre en image  émotions et  sentiments. Sans un mot, sans une phrase (ou presque), Rocheleau raconte et développe une narration purement graphique ce qui donne une grande charge émotive au scénario de Vero Cazot. Jamais perdu, jamais ennuyé, le lecteur ne peut être qu’envouté par Betty Boob. »

Marco Duchesne, Librairie Pantoute (Québec)