Les tableaux de l’ombre

CATÉGORIE BD JEUNESSE

Les tableaux de l’ombre
Jean Dytar
Delcourt

Résumé 

Tobias symbolise l’ouïe dans une série de petites toiles hollandaises qui représentent une allégorie des cinq sens et qui sont exposées au Musée du Louvre. Alors que le musicien du tableau souffre de n’être pas assez admiré des visiteurs, un petit garçon s’apprête à bouleverser l’ordre des choses.

Présentation de l’auteur

Jean Dytar est un auteur français de bandes dessinées. Il entre à la faculté d’Arts Plastiques de Saint-Étienne et, grâce à un échange Erasmus à Liège, suit des cours du soir de bande dessinée. La Vision de Bacchus, qui a obtenu le Prix Ouest France au Quai des Bulles de St Malo en 2014, est son second projet édité. Le premier, Le Sourire des marionnettes, également aux Éditions Delcourt dans la collection Mirages, transposait au cœur de la Perse du XIe siècle une réflexion intelligente et universelle sur le déterminisme religieux et la liberté humaine. Ici, il explore donc un tout autre univers en s’intéressant aux peintres de la Renaissance vénitienne. Point commun de ces deux ouvrages: un travail d’orfèvre où rien n’est laissé au hasard.
En 2018 il aborde dans son troisième album, Florida, des projets coloniaux français et anglais en Amérique du Nord au temps des guerres de religion, en s’inspirant de la vie du cartographe et illustrateur français Jacques Le Moyne de Morgues.

Commentaire du comité

Tableaux de l’ombre réussit ce que peu de livres réussissent, soit d’allier les traditions et le moderne sans être moralisateur ou cliché.

Jean Dytar n’a pas à rougir de la comparaison avec Pixar, il réussit superbement à faire vivre des objets inanimés et à nous entraîner dans une aventure incroyable. (Alexandre Lachance – Librairie Imaginaire à Québec)